FANDOM


Laury Thilleman
Laury Thilleman.jpg
Biographie
Naissance 30 juillet 1991 à Brest (22 ans)
Origine(s) & Nationalité(s) Française

Bretonne Brestoise

Pays France
Formation Bac ES, Bachelor en management
Mariée avec Juan Arbelaez (petit-ami)
Mensurations
Taille 1,79m
Cheveux Châtains
Yeux Marrons
Pointure 42
Concours
Première élue Miss Bretagne Nord 2010

Miss Bretagne 2010

Deuxième élue Miss France 2011
Avec 38 % du vote du public
Miss Univers 2011 : 5e dauphine

Laury Thilleman, née le 30 juillet 1991 à Brest (Finistère), est la 82e Miss France, élue le 4 décembre 2010 sur TF1. Depuis la fin de son règne, elle est journaliste chez Eurosport.

Biographie Modifier

Laury Thilleman est une Brestoise, fille d'un père ancien militaire, Fabrice, et d'une mère agent territorial spécialisé des écoles maternelles, Sophie. Elle a un frère, Hugo, et une sœur, Julie.

Repérée par l'agence Elite à l'âge de 14 ans, elle était sélectionnée pour la finale nationale, mais a abandonné afin de se consacrer à ses études et à la natation pour laquelle elle voue une passion. Néanmoins cette expérience lui a ouvert les portes du mannequinat et lui a permis de se payer ses études de deuxième année en Bachelor management à l'École supérieure de commerce Bretagne Brest où elle suit l'intégralité des cours en anglais. En parallèle, elle est hôtesse au club de football, le Stade brestois 29 et passionnée de surf et de natation.

Élection Miss France 2011 Modifier

Élue successivement Miss Bretagne Nord 2010 à Lamballe, puis Miss Bretagne 2010 à Pontivy, elle devient Miss France 2011 le 4 décembre 2010, au Zénith de Caen à 19 ans, succédant à Malika Ménard, Miss France 2010. Il s'agit de la première Miss Bretagne à avoir été élue Miss France depuis quarante-neuf ans.

Devant un jury, présidé par Alain Delon, et composé de Sandrine Quétier, Sophie Thalmann, Ingrid Chauvin, Pauline Delpech, Philippe Lelièvre et Grégoire, elle est élue par les votes du public et du jury avec plus de 35 % des votes des téléspectateurs.

Ses dauphines :

Année de Miss France Modifier

Le 22 janvier 2011, en direct du Midem de Cannes, elle fait partie des remettants de prix à la 12e cérémonie des NRJ Music Awards, retransmise en direct sur TF1.

Durant l'été 2011, elle participe au jeu Fort Boyard sur France 2. Elle a joué aux côtés des anciennes Miss France Nathalie Marquay, Alexandra Rosenfeld, Chloé Mortaud, Malika Ménard, et du journaliste Christophe Beaugrand en faveur du Mécénat Chirurgie Cardiaque.

Pendant son année de Miss France , elle a notamment voyagé au Brésil pour le concours de Miss Univers 2011, à l'Île Maurice, en Guadeloupe, à Tahiti, à Saint-Pierre-et-Miquelon, au Mexique et à La Réunion.

Élection Miss Univers 2011Modifier

Elle représente la France au concours de Miss Univers à São Paulo (Brésil) pour l'année 2011 et se classe 6e et gagne le titre de 5e dauphine. De plus, le site Missosology spécialisé dans les concours de beauté lui a décerné le titre de Miss Fashionista 2011, récompensant la miss la mieux habillée de la compétition. En marge du concours, elle se classe également 3e dauphine de Miss Elégance Universe.

Par la suite, lors d'une interview téléphonique accordée au journal Première, il lui a été demandé – entre autres choses – ce qu'elle pensait de la gagnante du concours (Leila Lopes, Miss Angola), ce à quoi elle a répondu « C'est la seule jeune fille que je n'ai pas trop connue. On ne la voyait pas beaucoup, elle était très discrète. Elle était souvent en jeans et pas maquillée. On a toutes été surprises de sa victoire. Beaucoup de filles ont fait des efforts qui n'ont pas été récompensés. Je ne sais pas, il manque quelque chose dans son tempérament. Le fait que le concours se soit déroulé au Brésil a sûrement joué. » Ces propos ont été le sujet d'un article sur le blog du quotidien The Washington Post, qui a alors qualifié la française de « mauvaise perdante ». Plusieurs miss de divers pays affirmeront que Miss Angola était peu participative aux épreuves préliminaires.

L'après Miss FranceModifier

À Brest, le 3 décembre 2011, elle cède sa couronne à Delphine Wespiser, Miss France 2012. À la suite de la parution de photos dénudées dans Paris Match durant l'été 2012, elle a été destituée de son titre de Miss France.

Peu de temps après l'élection, elle présente l'émission Eurosport Top 10 le 28 décembre 2011 à 20 h 15 sur Eurosport France, puis devient journaliste sportive lors des championnats de natation de Dunkerque, à partir du 23 mars 2012 sur Eurosport.

Le 14 juin 2012, elle sort un livre intitulé Le métier de paraître (éditons Dialogues), retraçant son parcours en tant que Miss France 2011, puis participe au festival des « Étonnants Voyageurs 2012 » de Saint-Malo.

Le 27 juin, elle accorde une interview à l'émission Sept à huit, diffusée sur TF1, où elle parle de son livre et des moments, bons et moins bons, de son année de Miss France, notamment de sa présence aux concours internationaux comme Miss Univers. Elle évoque ainsi les avoir mal vécus physiquement (entorse, hématomes, pertes de cheveux, etc.), particulièrement à cause des « nombreuses répétitions de chorégraphie et du maquillage outrancier qu'elle devait porter ». Cependant, elle parle également des « moments inoubliables », « de rencontres et de bonheur, qui font qu'elle n’aurait pas hésité à garder son titre une seconde année ».

Ayant posée à demi-nue dans le magazine Paris Match en juin 2012, Sylvie Tellier ne souhaite plus que Laury Thilleman soit associée à la société Miss France pendant un certain temps. Elle est donc interdite de porter l'écharpe en représentation et n'est pas invitée à l'élection de Miss France 2013 .

En 2012, elle participe à nouveau au jeu Fort Boyard pour une « Spécial Halloween » au côté des anciennes Miss France Sylvie Tellier, Corinne Coman, Lætitia Bléger, de la Miss France en titre Delphine Wespiser, et de Christophe Beaugrand en faveur du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW).

Le 8 février 2013, elle est candidate à l'émission de télé réalité Splash : le grand plongeon sur TF1. Lors de la finale du 22 février, elle est éliminée lors du deuxième saut.

Elle participe à partir du 28 septembre 2013 à la 4e saison de Danse avec les stars sur TF1, avec Maxime Dereymez comme partenaire de danse. Elle est éliminée le samedi 26 octobre 2013 lors de l'épreuve de la dernière danse face à Tal.

Le 8 novembre 2013, elle est chroniqueuse lors du prime-time spécial « Touche pas à mes directs ! » de Touche pas à mon poste ! présenté par Cyril Hanouna sur D8.

À partir du 19 décembre 2013, elle fait partie de la tournée Danse avec les stars, d'abord à Paris-Bercy puis en janvier et février 2014 partout en France ainsi qu'à Bruxelles.

En 2014, elle incarne Louise Chevalier dans l'épisode Raison d'état de la série Alice Nevers, le juge est une femme (saison 12, épisode 9).

Carrière chez EurosportModifier

Depuis la fin de son règne, Laury Thilleman est journaliste sportive chez Eurosport pendant les Championnats de France de natation 2012 à Dunkerque à partir du 24 mars 2012. Elle présente aussi l'Open de Paris de natation le 7 juillet puis elle anime notamment l'émission Tous à Londres pendant les Jeux olympiques d'été de 2012 et également certaines épreuves olympiques comme la natation.

Précédée par Drapeau bretagne.jpg Miss Bretagne 2010 Suivie par
Mélanie Craignou Laury Thilleman Audrey Bönecker
Précédée par Drapeau france.jpg Miss France 2011 Suivie par
Drapeau normandie.jpg Malika Ménard Drapeau bretagne.jpg Laury Thilleman Drapeau alsace.jpg Delphine Wespiser
Précédée par Drapeau france.jpg Miss Univers France 2011 Suivie par
Drapeau normandie.jpg Malika Ménard Drapeau bretagne.jpg Laury Thilleman Drapeau reunion.jpg Marie Payet

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard